Située dans la partie Nord du pays, la Zone Sylvo Pastorale est un vaste domaine agro-écologique à vocation économique essentiellement pastorale. C’est un vaste domaine éco géographique qui est à cheval sur les régions de Louga, de Saint Louis et de Matam.
 

La vocation économique, dans cette partie du pays, est essentiellement pastorale du fait des énormes potentialités en productions animales. Le lait y est devenu un créneau porteur créant ainsi un environnement institutionnel diversifié autour de la filière laitière

La préoccupation majeure des acteurs de la filière lait pourrait être perçue à travers la volonté de trouver des réponses concrètes  à la problématique de l’alimentation du bétail et plus particulièrement de la vache laitière pour le maintien des niveaux de production pendant toute l’année. En d’autres termes, ils  attendent de la part de la recherche et de ses partenaires la mise à la disposition de leurs organisations de techniques d’alimentation permettant de rendre plus performantes les vaches laitières pendant la saison sèche et de garantir un approvisionnement régulier des unités de collecte en lait. En outre, les stratégies d’intervention doivent prendre en considération les questions liées à la disponibilité d’une alimentation de bétail plus accessible et moins coûteuse pour une meilleure rentabilité de la production laitière.

Une autre contrainte reste le déficit nutritionnel des ressources alimentaires pendant la saison sèche. De type extensif, le système de production reste essentiellement basé sur la valorisation des pâturages naturels variables dans le temps et dans l’espace.

Pour lever ces contraintes, le Projet Diffusion de techniques de complémentation alimentaire pour améliorer la production laitière bovine en saison sèche dans la ZSP a été ficelé au niveau de Centre de Recherches Zootechniques (Isra/Crz) avec comme zone d'intervention le département de Linguère plus précisément dans le rayon laitier autour des villes de Dahra et de Linguère notamment dans les Communautés Rurales de Déali, Sagata, Thiamène, Boulal et Ouarkhokh. Le Projet financé par le Fnraa pour une durée de 2 ans.