Télecharger ici le rapport en version World

Introduction

Suite à l’identification des domaines prioritaires de recherche et de développement relatifs à la gestion des ressources naturelles à travers une étude de référence qui a été validé par les acteurs de la région le CORAF/WECARD, en collaboration avec la banque Mondiale a lancé un appel à proposition de notes conceptuelles et par la suite des propositions liées au thèmes « Gestion durable des terres et des eaux et le changement climatique » et le sous thème « Gestion durable des terres et des eaux et l’adaptation au changement climatique ». Le processus d’évaluation a abouti à l’approbation d’un total de quatre (4), pour financement par le Conseil d’administration du CORAF/WECARD, parmi lesquels il y a le projet « Développement et promotion de la gestion intégrée  à travers un système amélioré de production adapté pour la productivité des principales cultures vivrières du Bénin, du Togo et du Burkina Faso » en abrégé « Gestion intégrée de la fertilité des sols au Bénin, au Togo et au Burkina Faso ».

Pour permettre au projet de rentrer pleinement dans sa phase opérationnelle, il s’avère important que tous les acteurs impliqués dans sa mise en œuvre s’imprègnent de son contenu et de la stratégie d’intervention. Ce qui a nécessité la tenue de cet atelier au Relais de la caisse du 6 au 7 décembre 2013.

1. Cérémonie d’ouverture

Une allocution et un discours ont marqué la cérémonie d’ouverture de l’atelier de lancement du projet GIFS.

Le Coordonnateur du projet, en prenant la parole, a souhaité la cordiale bienvenue aux participants venus du Togo et du Burkina Faso, et a présenté sommairement le projet GIFS. Il a ensuite invité l’assistance à participer pleinement aux travaux de cet atelier.

Dans son discours d’ouverture de l’atelier, la Directrice des Laboratoires de l’Itra, représentante du Directeur général, a d’abord souhaité la bienvenue aux participants tout en rappelant que cet atelier est l’heureux aboutissement d’un processus laborieux, consécutif à l’identification des domaines prioritaires de recherche et de développement relatifs à la gestion des ressources naturelles au Bénin, au Togo et au Burkina Faso. Ensuite, elle a précisé que, dans le contexte actuel de nos pays caractérisé par le changement climatique, ce projet nous permettra de développer et d’améliorer la conservation de l’humidité de nos sols grâce aux innovations existantes, à travers un système amélioré de production adapté aux conditions de chaque zone agro écologique en vue d’accroître la production des principales cultures.

Enfin, la Directrice a présenté sa gratitude aux partenaires techniques et financiers, notamment la Banque Mondiale qui a convenu de financier ce projet au coût global de neuf cent quatorze millions neuf cent soixante mille (914.960.000) FCFA, par une enveloppe de six cents cinquante-neuf millions (659.120.000) FCFA financé sur le fonds compétitif régional du WAAPP et deux cent cinquante-cinq millions huit cent quarante mille (255.840.000) FCFA correspondant aux contributions des pays bénéficiaire. Elle a aussi émis le vœu que les échanges à cette occasion puissent faciliter le bon démarrage et le succès de ce projet.

C’est donc sur ces mots qu’elle a ouvert le présent atelier de lancement du projet « Gestion intégrée de la fertilité des sols au Bénin, au Togo et au Burkina Faso » pour le compte du Togo

 

2. Travaux proprement dits

Après la cérémonie d’ouverture, tous les participants se sont présentés individuellement. Ensuite le Coordonnateur a donné le programme de l’atelier. Ensuite il a mise en place le bureau du présidium composé d’un président, une vice- présidente et trois rapporteurs.

 

2.1. Jour 1

La première journée a été meublé par de cinq (5) présentations.

La première a été faite par le Coordonnateur et a porté sur la présentation du projet. Le projet « Développement et promotion de la gestion intégrée de la fertilité des sols à travers un système amélioré de production adapté pour accroître la productivité des principales cultures vivrières du Bénin, du Togo et du Burkina Faso » en abrégé « Gestion intégrée de la fertilité des sols au Bénin, au Togo et au Burkina Faso » est localisé au Bénin, au Burkina Faso et au Togo, et financé par le Fonds compétitif régional PPAAO/WAAPP et les contributions des pays bénéficiaires. Prévu pour être exécuté en deux (2) ans, cette période a été considérablement réduite compte tenu du retard accusé dans son démarrage.. Ce projet est coordonné sur le plan régional par l’Institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB) en association avec les autres structures des deux autres pays à savoir l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) et Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles (INERA) du Burkina Faso. Les objectifs de ce projet se présentent comme suit : d’une façon générale, il s’agit d’accroître la productivité des principales cultures vivrières (riz, maïs, sorgho et patate douce) en Afrique de l’Ouest pour le bien-être et la sédentarisation des ruraux vulnérables notamment les jeunes et les femmes et plus spécifiquement adapter et promouvoir des techniques de gestion de la fertilité et de la conservation de l’humidité du sol pour accroître la productivité des principales cultures vivrières du Bénin, du Togo et du Burkina Faso dans un contexte de changement climatique en s’appuyant sur les innovations existantes.

Au Togo, le projet intervient dans trois zones agro écologiques différentes à savoir, le Nord-ouest de la Région des Savanes, l’Est de la région de la Kara et le Sud-est de la région Maritime, reconnues pour leur vulnérabilité en matière de dégradation des sols.

Les résultats attendus aux termes de ce projet est sont multiformes et se présentent comme suit :

  • Des plateformes multi acteurs d’innovations sont fonctionnelles
  • Les techniques performantes de gestion de la fertilité et de la conservation de l’humidité du sol sont identifiées et promues
  • : Les capacités des acteurs des chaînes de valeur  sont renforcées

La démarche utilisé par le projet est basé sur :

  • l’approche IAR4D (Recherche Agricole Intégrée pour le développement)
  • les parcelles expérimentales de démonstration
  • des plateformes d’acteurs cibles ;
  • des visites inter sites et intra sites
  • des fiches techniques, posters et documents de vulgarisation
  • la formation des étudiants.

Le fonds alloué pour ce projet au Togo s’élève à cent quatre-vingt et onze millions quatre cent soixante-treize mille (191 473 000) FCFA y compris la contribution des bénéficiaires.

Cette présentation est suivie d’un débat au cours duquel des inquiétudes relatives à la durée du projet, au choix  des zones d’intervention et des cultures cibles du projet, à la collaboration avec l’IFDC ont été soulevées. Les tentatives de réponses ont été apportées aux diverses inquiétudes soulevées par les participants.

Les quatre autres présentations, faites par M. TSATSU, ont porté respectivement sur (i) l’approche IAR4D, (ii) les concepts et principes de fonctionnement des Plateforme Multi-Acteurs dans la chaîne de valeur, (iii) les résultats de l’enquête diagnostic et (iv) les technologies GIFS à promouvoir par zone d’intervention.

Le présentateur a défini l’IAR4D comme une approche participative de génération et de diffusion des technologies agricoles pour plus d’impact sur les bénéficiaires. Cette approche, qui est une option du Forum Africain pour la Recherche Agricole (FARA) et des OSR dont CORAF/WECARD, a pour outil d’opérationnalisation la plateforme d’innovation.  Les plateformes d’innovation sont caractérisées par des innovations technologiques et institutionnelles, à travers les chaînes de valeur. Les expériences de mise en place des plateformes d’innovation, faites par l’ITRA, dans le cadre des projets PLM, bananier plantain et DONATA ont été également présentées. Enfin, le présentateur a précisé que, grâce au PPAAO-Togo, l’ITRA a mise en place 11 plateformes d’innovation qui sont actuellement fonctionnelles sur toute l’étendue du territoire.

Dans la deuxième présentation, les concepts plateforme, chaîne de valeur et point d’entrée, qui constituent les éléments clés des plateformes multi acteurs ont été définis. Ensuite, les six étapes de mise en œuvre d’une plateforme, les fonctions de la plateforme dans une chaîne de valeur ainsi que les indicateurs de performance ont été présentés.

Suite à ces deux présentations, plusieurs interventions ont été faites dans le sens d’une meilleure compréhension de l’approche IAR4D et de son outil d’opérationnalisation. Les échanges ont permis d’apporter plus de clarification aux différentes interventions.

Dans l’avant dernière présentation axée sur les résultats de l’étude diagnostic, M. Tsatsu a d’abord abordé la méthodologie utilisée dans l’étude avant de présenter les principaux résultats relatifs aux caractéristiques sociodémographiques et économiques, aux pratiques agricoles, type d’exploitation et gestion des parcelles, aux techniques de conservation des eaux et des sols et à la productivité des systèmes de culture par zone d’intervention.

Suite à cette présentation, des interrogations relatives à l’échantillonnage, à sa représentativité, au degré d’utilisation des fertilisants, aux contraintes de la production ont été posées.

Des éclaircissements et réponses ont été apportés à toutes ces interrogations au bien par le présentateur, le directeur scientifique de l’Itra et par le Coordonnateur.

La journée s’est achevée par la dernière présentation qui a porté sur les technologies GIFS à promouvoir dans chaque zone d’intervention. Le présentateur a précisé, après avoir mentionné les indicateurs clés de production, que pour relever la productivité, la promotion des pratiques GIFS adaptées à chaque zone doit se faire par une approche participative à travers des essais de démonstrations.

Ces essais de démonstrations seront réalisés à travers :

  • l’utilisation combinée des engrais minéraux et organiques (résidus de récolte, fumier, compost)
  •  l’utilisation des variétés améliorées à cycle court  et à haut rendement et,
  •  la pratique de l’assolement  (culture en pure).

Le Coordonnateur du projet a introduit le programme du jour suivant de l’atelier

2.2. Jour 2

L’atelier s’est poursuivi le deuxième jour par la présentation du rapport du premier jour suivi de la présentation du site web crée pour l’occasion.

Les participants se sont répartie en deux groupes, un pour les types de formations et l’autre pour la mise en place des plateformes.

Après les travaux de groupe, les résultats ont été présentés par rapport de chaque. Des apports, remarques et suggestions ont été permis d’avoir une feuille de route qui se présente comme suit :

 

Volet formation

  • Formateur

Formation

Cible

Nombre

Durée

Période

Formateurs potentiels

Structure responsable

formation sur l'approche IAR4D et sur les outils de mise en place et conduite des plateformes d'innovation

Technicien et acteurs de la plateforme

60 pers. en deux sessions par zone GIFS soit 180 pers.

4jrs (2 jrs par session et par zone)

 1ère quizaine janvier

ITRA/ICAT

Coordination projet /ITRA

formation sur la GIFS (matière organique,  animation,communication  approche genre, intégrer encore le module sur le changement climatique etc.)

Techniciens/formateurs endogènes

30 par zone GIFS soit 90

5jrs

 1ère quinzaine février

ICAT/ITRA

Coordination projet /ICAT

formation à l'adaptation au changement climatique et  au renforcement des capacités à la résilience

Techniciens/formateurs endogènes

30 par zone GIFS soit 90

5jrs

2ème quizaine mars

Point focal changement climatique ministère de l'environnement

Coordination projet

             
 

Producteurs

         
             

formation sur la fabircation et l'utilisation de la matière organique et aménagement suivant les courbes de niveau

Producteurs

25pers./CEA

5jrs /CEA

2èm quinzaine mars

ICAT/formateurs endogènes/ITRA

Coordination projet/ICAT

formation sur les pratiques agroécologiques (semis direct sur couverture végétale avec utilisation de la canne planteuse)

Producteurs

25pers./CEA

5jrs /CEA

2èm quinziane mars

ICAT/formateurs endogènes

Coordination projet/ICAT

sensibilisation sur les plateformes

Producteurs et acteurs des zones ciblées

acteurs au niveau village

1jr

2èm quizaine janvier

ICAT/formateurs endogènes

Coordination projet/ICAT

 

Volet mise en place des plateformes

  • Par zone d’intervention

Zones

Plateforme d’innovation.

Sud-Est de la Maritime

Maïs, Patate douce

Est de la Kara

Maïs, Riz (pluvial/bas fond)

Nord-Ouest des Savanes

Maïs

Sorgho

Riz (pluvial/bas fond)

 

  • Par préfecture des zones d’intervention

Région

Préfecture

Plateforme d’innovation.

Sud-Est de la Maritime

Lacs

Maïs

Bas-Mono

Maïs et Riz

Vo

Maïs et Patate douce

Est de la Kara

Kozah

Maïs et Riz

Binah

Maïs et Riz

Doufelgou

Maïs et Riz

Nord-Ouest de la Savane

Cinkassé

Maïs et Sorgho

Tandjouaré

Maïs et Riz

Tône

Maïs et Sorgho

 

  • Les actions prioritaires
    • . Identification des Acteurs
    • 2. Réunions d’information et de Sensibilisation
    • 3. Mise en place des plateformes
    • 3. Mise en place des comités de pilotage
    • 4. Définition du rôle des acteurs et les relations fonctionnelles existant entre eux (cartographie des acteurs)
    • 5. Elaboration des plans d’action des PI
  • Chronogramme

Activités

Période

Identification des acteurs

Déc 2013

Réunions d’information et de sensibilisation des acteurs

Janv 2014

Mise en place des PI et du comité de pilotage

Première décade fév 2014

Formation pour la cartographie des acteurs

Deuxième décade Fév 2014

Elaboration des plans d’action des PI

Fin fév 2014

Mise en œuvre du PA (renforcements de capacités, etc.)

Mars-avril 2014

 

La Directrice a clôturé l’atelier en remerciant les participants et en leur souhaitant un bon retour


 

 

Liste des participants

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET:

Gestion intégrée de la fertilité des sols au Bénin, au Togo et au Burkina Faso

Relais de la Caisse, Lomé – 6 – 7 Décembre 2013

 

Liste des participants

Nom & Prénom

Fonction & Structure

Téléphone

Courriel

  1.  

AGBEKPONOU Pierre

Chef Division/DPPSE

90 94 82 53

pierreagbekponou@yahoo.fr

  1.  

ESSIOMLE Komi

Chef Division DSP

90 99 84 36

komiessiomle@yahoo.fr

  1.  

DJERI Bawa

Producteur/CPC-Togo

90 99 58 77

cpctog@yahoo.fr

  1.  

IBRAHIM Lare

Producteur/CPC-Savane

90 99 69 81

77@gmail.com

  1.  

KANTCHOA Yempab

Ing. Agro. RAFIA

91 34 68 95

yempabouesa5@yahoo.fr

  1.  

SANOU Komi

Cherch/ITRA/CRAL

90 37 45 01

klsanou@gmail.com

  1.  

SOULE Bifai Aboudoulaye

Cherch./ITRA-CRASS

90 00 20 47

soule86@gmail.com

  1.  

HOUNKALI Kossi Djifa

Chef section PSE/DRAEP-M

90 32 04 21

chounkanli18@yahoo.fr

  1.  

NASSAMPERE Kinanso

Chef Service vulgarisation/ICAT Savane

90 85 85 95

nasskinanso@yahoo.fr

  1.  

 

 

 

 

  1.  

KOUDJEGA Kossi

Cherch ITRA/CRAL

90 03 11 97

koudjeg@yahoo.fr

  1.  

ABLEDE Komlan

Cherch ITRA/DL

90 26 32 52

bkabled@yahoo.fr

  1.  

AKANTETOU K. Pikassalé

Chef Programme Coton/CRASH

90 33 75 92

pakantetou@yahoo.fr

  1.  

AYEVA Tchatchibara

Chef Programme GEF

90 01 13 34

ayevababa@yahoo.fr

  1.  

KOUSSA Dissirama

Chef DARS ITRA/CRASS

90 29 64 57

kdessirama@yahoo.fr

  1.  

GNASSINGBE Assimarou

Président CTOP

99 31 21 45

ctop03@yahoo.fr

  1.  

AGBAGNON A. Mawuli

Chargé de Programme CPC-M

90 96 82 19

agbagn@yahoo.fr

  1.  

TSATSU K. Domenyo

Coord DARS/ITRA

90 03 44 50

kdtsatsu@yahoo.fr

  1.  

Mme GOTO Chantal

Directrice des Labo ITRA

90 07 26 19

got_chant@yahoo.fr

  1.  

Mme SOME Bernadette

Représentante INERA-BF

+226 70 27 34 28

sowinber@yahoo.fr

  1.  

KAMBIRE Hyacinthe

INERA-BF

+226 70 28 68 86

hyacinthekambire@yahoo.fr

  1.  

KPEMOUA Kossi

Direct ITRA/CRASS

90 01 87 57

Kossi.kpemoua@gmail.com

  1.  

FANTCHEDE Ambroise

DAO-ICAT

90 01 82 25

kfambroise@yahoo.fr

  1.  

HAINGA Abalo Sossoh

Chef Section DSID

90 09 32 32

sossohother@yahoo.fr

  1.  

GROMAKOU Saibou

Chargé d´étude SG/MAEP

91 59 77 37

gromakou2010@yahoo.fr

  1.  

ALE G. Ayefouni

DG/ICAT

90 31 28 05

aleaytin@yahoo.com

  1.  

LABARE Kodjo

DS/ITRA

90 01 34 50

klabare@yahoo.fr

  1.  

Missa Bikiliwè

ICAT- Maritime

90 16 15 77

missachris2000@yahoo.fr

  1.  

ANADI Boyodjéba

DRAEP KARA

90 22 37 49

anadibyodjeba@yahoo.fr

  1.  

ADOU RAHIM ALIMI A.

Coord Projet GIFS

90 18 77 69

adourahima@gmail.com

  1.  

WEGBE Komlan

Direct ITRA-CRAF

90 14 81 17

wegbepascal@yahoo.fr